Définir le mode de facturation d'un projet

Avant de commencer

Lorsque vous créez un nouveau projet dans Timmi Project, vous devez choisir un mode de facturation. Cette fiche détaille les différents modes disponibles.

Les modes de facturation

Timmi Project distingue 3 grands types de projets :

  • les projets non facturables,
  • les projets (facturables) au forfait,
  • les projets (facturables) en régie.

Le forfait

Un projet au forfait est facturé à un prix fixe, que l'exécution du projet prenne plus ou moins de temps qu'initialement prévu.

mceclip0.png

 

La régie

Un projet en régie est facturé "au réel" du temps passé.

CA_regie.PNG

La régie plafonnée

Il est possible de paramétrer un projet en régie plafonnée dans Timmi Project. Pour cela, sélectionnez le mode de facturation "Régie" puis cochez l'option "Régie plafonnée" :

En cas de dépassement de la durée prévue, le chiffre d'affaires sera plafonné.

Le niveau de détail de facturation

Une fois le mode de facturation choisi, vous devez sélectionner un "niveau de détail". Il s'agit de définir quel est le niveau qui porte les informations financières. Trois choix sont ici offerts :

  • le projet,
  • ses tâches,
  • les ressources qui lui sont affectées (collaborateurs).

Détail par projet

Le détail par projet vous permet de définir un budget global pour le projet, sans détailler par tâche ou par ressource.

Pour un projet au forfait, vous définirez pour l'ensemble du projet :

  • le budget initial
  • le prix de vente

Pour un projet en régie, vous définirez pour l'ensemble du projet :

  • les dates de début et fin de régie 
  • le taux de facturation

Timmi Project calcule automatiquement la durée de la régie en fonction des dates indiquées, mais vous pouvez modifier cette durée si besoin.

Détail par tâche

Prenons l'exemple d'un projet au forfait. L'estimation des charges est parfois détaillée pour chacune de ses tâches. Dans ce cas, on optera pour un détail par tâche, ce qui permettra de définir pour chacune d'elles :

  • son budget initial
  • son prix de vente

Détail par ressource

Autre exemple, la plupart du temps, le TJM d'une régie dépend de la ressource engagée. Dans ce cas, il s'agira de choisir un niveau de détail par ressource, ce qui permettra de définir pour chacune :

  • la période de la régie, et donc sa durée estimée
  • le TJM vendu

Cet article vous a-t-il été utile ?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 0 sur 0
Vous avez d’autres questions ? Envoyer une demande

Commentaires