Bienvenue ! Besoin d'aide ?

S’abonner

Synchronisation des utilisateurs via notre API

Si vous utilisez un autre référentiel que Lucca pour gérer vos utilisateurs, par exemple un SIRH interne, vous pouvez répercuter facilement toutes les modifications que vous faites dans ce logiciel vers Lucca, grâce à notre API REST.

 

Pré-requis

Avant de vous lancer dans une synchronisation via l'API, vous devez vérifier quelques points :

- vous devez développer un outil autonome ou intégré à votre logiciel, qui soit capabe d'émettre des requêtes HTTP vers Lucca.

- cet outil devra savoir interpréter les réponses HTTP de Lucca : 200 OK, 500 Error, ...

- cet outil devra supporter le format d'échange JSON.

- idéalement, il vous faudra une base de données associé à cet outil, ce qui vous permettra de tracer tous les échanges avec Lucca et ainsi de pouvoir rejouer des synchros échouées.

 

Fonctionnement

Lucca possède une API qui expose la liste des utilisateurs, ainsi que toutes leurs données associées.

Cette API est accessible en lecture aussi bien qu'en écriture.

Les échanges se font au format JSON.

A chaque modification/création d'un utilisateur dans votre logiciel, vous déclenchez un appel vers l'API de Lucca pour répercuter la modification/création.

Ainsi votre système et Lucca sont synchronisés en temps réel.

Si vous n'avez pas la possibilité de déclencher la mise à jour à chaque modification, vous pouvez développer un système de surveillance qui va détecter les modifications faites dans votre logiciel à la fréquence de votre choix, et qui alimente l'API de Lucca en conséquence. Dans ce cas, et afin de ne pas mettre à jour tous les utilisateurs de Lucca à chaque fois, vous devez stocker l'historique des vérifications et ainsi ne récupérer que les modifications effectuées entre deux vérifications.

 

Mise en oeuvre

L'API des utilisateurs de Lucca n'est accessible en écriture qu'à des utilisateurs connectés et ayant les permissions adéquates.

Il vous faudra donc nous demander un clé applicative, qui nous permettra d'identifier votre logiciel et l'autoriser à créer/modifier des fiches.

Tous les appels HTTP émis par votre logiciel  se feront donc avec cette clé applicative.

Ensuite, chaque utilisateur est mis à jour via une requête HTTP (POST ou PUT selon que vous voulez créer ou modifier l'utilisateur).

L'utilisation de notre API est expliqué ici.

 

Cet article vous a-t-il été utile ?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 0 sur 0
Vous avez d’autres questions ? Envoyer une demande

Commentaires

Réalisé par Zendesk