Comprendre le décompte des jours ouvrables

Avant de commencer

Figgo permet de gérer les congés en jours ouvrables (du lundi au samedi). Lors d'une demande de congés avec cette unité, on décompte tous les jours, sauf le jour de repos hebdomadaire (dimanche) et les jours fériés. Le nombre de samedis décomptés sera au maximum de 5 sur la période de référence.

Le décompte des samedis dans Figgo

Le nombre de samedis à décompter en jours ouvrables dépend de l'acquisition sur le compte du collaborateur. Il faut diviser ce nombre par 6, ce qui correspond au nombre de jours ouvrables dans une semaine.

Exemples :

  • 30 jours de CP acquis : 30/6 = 5 samedis maximum seront décomptés
  • 20 jours de CP acquis : 20/6 = 3 samedis maximum seront décomptés

Lorsqu'un collaborateur pose la veille d'un samedi (vendredi après-midi) sur un compte en jours ouvrables, alors le samedi est décompté si le nombre de jours acquis autorise le décompte du samedi et si le maximum n'a pas été atteint (en fonction des samedis déjà posés sur le compte).

Pour les congés payés en cours d'acquisition, la même règle est appliquée : Figgo ne décompte un samedi qu'à partir du 6ème jour acquis.

Attention, si un samedi est férié, alors il n'est pas décompté. Cliquez ici pour accéder à nos conseils sur comment gérer le cas d'un samedi férié.

Connaître le nombre de samedis à décompter/décomptés

Sur la page d'accueil des salariés gérant leurs CP en jours ouvrables, un lien "Contrôle des décomptes" est accessible en bas à droite dans le bloc "Suivi personnel". En cliquant sur ce lien, une fenêtre affiche un tableau récapitulatif en indiquant le nombre de samedis à poser d'ici la fin de période de consommation des CP.

chrome_2020-04-15_14-42-41.png

Figgo contrôle-t-il qu'exactement 5 samedis ont été décomptés ?

Pour un salarié ayant droit à 30 jours ouvrables, il n'est pas écrit dans le droit du travail que l'entreprise doit lui décompter exactement 5 samedis. 

Figgo ne contrôle donc pas que le salarié a réellement pris 5 samedis, mais il contrôle qu'il n'en prenne pas plus de 5 (sauf désactivation du paramètre, décrit plus bas).

Modifier le décompte prévu par Figgo

Désactiver la limite des samedis à décompter

Il arrive lors de l'année de lancement que les soldes importés dans Figgo ne reflètent pas à l'acquisition complète de l'année en cours du collaborateur. Dans ce cas, vous pouvez indiquer à Figgo de ne pas plafonner le nombre de samedis à décompter. Vous pouvez désactiver le paramètre "Contrôle des samedis" dans Paramétrage > Préférences > Paramètres. 

Pensez à le réactiver une fois que les congés dont l'acquisition était mal connue par Figgo ont été consommés. Figgo ne se trompera plus pour les futurs comptes (il connaîtra l'acquisition complète) et vous protégez ainsi vos salariés d'un décompte désavantageux. 

mceclip0.png

Attention, la règle s'applique aussi aux temps partiels.

Ne pas autoriser une demande sans les jours non travaillés décomptés

Si le solde est insuffisant pour décompter les jours non travaillés en fin de demande, Figgo autorise par défaut l'envoi de la demande. Par exemple, si un salarié n'a plus que 5 jours ouvrables disponibles sur son compte Congés payés 2019/2020 et souhaite poser une semaine de congé, Figgo l'autorise à envoyer sa demande avec 5 jours (au lieu de 6 jours). 

Vous pouvez désactiver cette autorisation. Dans Paramétrage > Préférences > Paramètres, passer à "Non" le paramètre "Autoriser une demande sans les jours non travaillés si solde insuffisant".

Dans ce cas, le collaborateur devra utiliser un autre compte de congé pour compléter sa demande (dans l'exemple précédent, le collaborateur aurait pu utiliser son compte Congés payés 2020/2021 pour décompter le samedi). 

Forcer le décompte d'un samedi

Dans Gestion du Planning, vous pouvez sélectionner un samedi et imposer une absence dessus pour forcer son décompte. Il faut sélectionne le jour à décompter seul.

Contenu de la page

Cet article vous a-t-il été utile ?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 6 sur 6